Nabil Missoumi


Après avoir quitté l’Algérie au début des années 90 pour venir vivre en Belgique, Nabil Missoumi a suivi les cours de diction de l’académie de Braine-le-Comte. Ce qui devint très vite pour lui un lieu d’intégration, de savoir et d’amusement.De 2003 à 2007, il est admis, , à l’Ecole d’Acteurs de Liège (ESACT) sous la direction de  jacques Delcuvellerie et Mathias Simons entre autres.  En 2009, il joue le rôle de Serge dans Aux hommes de bonne volonté de Jean-François Caron, mise en scène par  Vincent Goethals. Rôle pour lequel il obtient le prix « du meilleur espoir masculin » au Prix de la Critique en 2010.  Depuis, il alterne théâtre adulte et jeune public en Belgique et au Cameroun. On le voit dans des mises en scène de Michel Kacenelenbogen, de Catherine Wilkin, d’Antonio Ajaùjo, d’Elsa Poisot,Martin Ambara, Benoit Van Dorslaer, Olivier Lenel, Guillaume Kerbusch et Laura Petrone.

On le voit au cinéma, en 2014, dans Le chant des Hommes de Bénédicte Liénard et Mary Jimenez. Et 2016, dans Le Fidéle de Michaël R. Roskam avec  Adèle Exarchopoulos et Matthias Schoenaerts.